12 conseils pour assaisonner parfaitement une côte de bœuf

Il y a quelque chose de magique dans une côte de bœuf parfaitement cuite. Elle n’est pas difficile à cuisiner, mais il existe quelques astuces et techniques qui rendront votre produit final encore plus délicieux. Pour améliorer vos notions sur le sujet, cette solution se déroule sur URL. Vous pouvez vous en sortir en cuisant mal la plupart des rosbifs et en conservant un bon goût.

Mais si vous assaisonnez votre viande et la cuisez correctement, vous obtiendrez un plat si tendre que vous pourrez le couper avec une fourchette, juteux à l’intérieur et joliment carbonisé à l’extérieur.

A lire également : Collection de maquillage été 2020 Nars Cool Crush

Utiliser de la viande de haute qualité

La clé d’une excellente côte de bœuf, c’est la viande. Si vous utilisez un morceau de viande de première qualité, les résultats seront spectaculaires. Pour améliorer vos notions sur le sujet, cette solution se déroule sur Cliquez ici !.

Commandez la meilleure qualité de bœuf que vous pouvez trouver, idéalement de la qualité « prime » ou « choice » si vous avez un boucher de confiance. Si vous achetez un rôti congelé, vérifiez la date limite de consommation et essayez de mettre la main sur la viande la plus fraîche possible.

A voir aussi : Combinaison élégante pour le Nouvel An 2021: 18 beaux modèles

Et n’oubliez pas : utilisez toujours un thermomètre à viande pour vous assurer que votre viande est entièrement cuite sans brûler.

Laissez le boeuf se reposer avant de le découper.

La côte de boeuf est l’un des rares morceaux de viande dont le goût est meilleur si vous la laissez reposer après la cuisson. Lorsque vous sortez le rôti du four, laissez-le à température ambiante pendant 20 minutes pour faire baisser la température interne. Le repos permettra aux jus de se redistribuer dans la viande, ce qui gardera le rôti juteux et savoureux.

Après le repos, vous pouvez découper le rôti en tranches et le servir avec de délicieux accompagnements. Vous pouvez également conserver la côte de bœuf dans un récipient hermétique au réfrigérateur et la manger froide le lendemain. Dans ce cas, coupez le rôti en tranches avant de le réfrigérer.

Il n’y a pas de honte à réchauffer du bœuf froid !

Utilisez un thermomètre à viande.

Un thermomètre est le meilleur moyen de s’assurer que votre côte de bœuf est bien cuite.

Pour un rôti mi-saignant, vous devez cuire la viande jusqu’à une température interne d’environ 130°F. Si votre rôti pèse moins de 3 livres, réduisez le temps de cuisson d’environ 5 minutes.

Et si votre rôti pèse plus de 2 kg, augmentez le temps de cuisson d’environ 10 minutes.

La meilleure façon de savoir si votre rôti est prêt est d’utiliser un thermomètre à viande. Il n’y a aucun moyen de savoir si un rôti est cuit à la vue ou au toucher.

Ajoutez du sel et du poivre pendant que le bœuf repose.

Une autre astuce pour rendre votre côte de bœuf encore plus savoureuse consiste à assaisonner votre viande avant de la faire rôtir. Cela donne au sel le temps de décomposer les protéines de la viande et de la rendre plus tendre. Saupoudrez la viande de gros sel et de poivre fraîchement moulu. Vous pouvez également ajouter des herbes et des épices pour égayer un peu la viande. Par exemple, le romarin et le thym se marient très bien avec le bœuf. Si vous ajoutez le sel et le poivre avant que le rôti ne soit cuit, les liquides contenus dans la viande feront ressortir le sel, ce qui rendra plus difficile l’assaisonnement uniforme de la viande.

Préparez une sauce avec le jus du boeuf.

Lorsque vous retirez le rôti de la poêle, ne jetez pas le jus. Faites-le plutôt réduire sur la cuisinière pour obtenir une délicieuse sauce. Vous pouvez les verser sur la viande tranchée avant de servir, ou les utiliser en accompagnement d’une purée de pommes de terre ou d’une pomme de terre au four. Vous pouvez également utiliser les jus pour préparer un plat d’accompagnement semblable à de la sauce. Ajoutez un peu de fécule de maïs pour épaissir le liquide et assaisonnez la sauce avec du sel et du poivre. Vous pouvez également ajouter un peu de beurre ou de crème pour donner à votre sauce une texture crémeuse.

N’oubliez pas d’assaisonner à nouveau le rôti avant de le servir !

De nombreuses personnes salent et poivrent l’extérieur de leur rôti avant de le faire cuire, mais n’assaisonnent pas la viande une fois qu’elle est cuite. Lorsque vous découperez le rôti, vous verrez que le sel a retiré beaucoup d’humidité de la viande. Si vous ne réassaisonnez pas votre rôti à la fin de la cuisson, il sera fade et mal assaisonné. Pour assaisonner à nouveau la viande, saupoudrez-la d’un peu plus de sel et de poivre. Vous pouvez également verser un peu du jus de cuisson de la poêle sur les tranches de viande.

Autres conseils : arrosage, temps de cuisson, et plus encore !

– Si vous voulez que votre rôti soit encore plus juteux, massez-le avec du sel et du beurre avant de le faire cuire. – Veillez à mettre votre rôti à température ambiante avant de le faire cuire. Cela raccourcira le temps de cuisson et rendra la cuisson plus uniforme. – Vous pouvez également laisser le rôti au réfrigérateur jusqu’à deux jours avant de le faire cuire. Veillez simplement à le réassaisonner avant de le faire cuire. – Pour un rôti plus savoureux, faites cuire la viande dans une poêle en fonte ou faites un mélange de beurre et d’huile.

Conclusion

Dans l’ensemble, un rôti est un repas simple et impressionnant qui ne demande pas beaucoup d’efforts de préparation et qui peut être apprécié par tous les membres de la famille. Un rôti sera d’autant plus savoureux qu’il sera cuit selon le mode de cuisson le plus adapté au morceau de viande et qu’il sera assaisonné et réassaisonné tout au long du processus de cuisson.