Emménager avec son animal de compagnie en maison de retraite

Qu’il s’agisse d’un chat ou d’un chien, les animaux domestiques ont un rôle important sur la santé et le bien être des personnes âgées. Alors, avant d’entrée en maison de retraite, beaucoup réclament la présence de leur animal de compagnie avec eux.  Cela est-il donc possible ?

 

Les bienfaits des animaux de compagnie en maison de retraite

Les animaux de compagnie ont un impact positif sur le moral et la santé des personnes âgées.

Bénéfices psychiques :

La présence de ces animaux de compagnie en maison de retraite présente plusieurs bénéfices sur la psychologie du résident. Un animal domestique

  • procure du bien-être et de la distraction,
  • a la capacité d’apaiser les tensions,
  • produit un sentiment de tranquillité,
  • aider à dissiper l’ennui,
  • représente un compagnon affectueux et fidèle, même face à l’irrationnel des résidents Alzheimer,
  • apporte un soutien moral et une consolation,
  • ne juge pas son maître mais l’accepte tel qu’il est,
  • est une source de valorisation (étant dépendant de son maître)
  • développe les contacts sociaux.

Bénéfices sur la santé physique :

En entrant en maison de retraite, pouvoir garder son animal domestique a également des effets positifs sur la santé physique du résident. En effet, l’animal améliore, la mobilité, la vigilance et l’autonomie de ce dernier :

  • S’il a un chien par exemple, il doit le sortir plusieurs fois par jour
  • Faire la toilette à l’animal procure un contact physique et conduit la personne âgée à être plus habile.
  • Aussi, la nécessité de nourrir l’animal et de se soucier de sa propreté lui donne des repères dans le temps et l’espace.

 

D’où la raison pour laquelle quelques maisons de retraite accepte les animaux domestiques des résidents. Toutefois, ils doivent occuper au moins de la moitié du parc des établissements d’hébergement pour les retraités.

 

Comment emmener son animal de compagnie en maison de retraite ?

Pour pouvoir profiter des bien-être que procurent la présence d’un animal domestique (chien ou chat) dans sa maison de retraite, le résident doit être capable de s’occuper seul de l’hygiène de ce dernier.

Pourtant ce n’est pas toujours évident, car il peut arriver que la personne âgée perd subitement son autonomie. Alors pour s’installer en institution, elle doit changer de mode de vie et se retrouve dans l’obligation de se séparer de son animal de compagnie.

 

Maison de retraite : Refus de l’accueil de l’animal domestique

Dans le cas où, l’établissement refusent d’accueillir l’animaux domestique. Alors le résident peut recourir à ces solutions :

La Fondation Assistance aux Animaux

Si auparavant elle ne pouvait recueillir que les animaux domestiques délaissés par leur propriétaire, aujourd’hui, elle peut aussi se charger des animaux dont le maitre ne plus s’occuper, suite à des raisons de santé. Peu importe l’âge de l’animal, une marraine d’adoption veillera particulièrement sur ce dernier. Ainsi, Les personnes âgées très dépendantes peuvent entrer tranquillement en maison de retraite et s’assurer du sort de leur animal.

La zoothérapie en Ehpad

C’est une activité thérapeutique non médicamenteuse qui nécessite l’intervention des animaux. Elle vise à améliorer la santé physique et psychique des résidents grâce à la médiation de l’animal qui rentre en contact avec eux.