La perte de poids après l’accouchement

L’accouchement est une étape à la fois merveilleuse et éprouvante pour une femme. Les jours qui suivent l’accouchement s’annoncent parfois difficiles pour certaines mamans. En plus de devoir faire face au manque de sommeil et au stress post-partum, elles voient plus clairement les traces de la maternité sur leur corps. La perte de poids après l’accouchement est pourtant évidente. Voici comment une nouvelle maman retrouve petit à petit la ligne après avoir mis au monde un bébé.

Le jour de l’accouchement : on perd déjà près de 5-6 kg

Tout au long de la grossesse, une femme peut gagner entre 8 à 20 kg environ. La moyenne étant de 12-13kg. Elle prend environ 1kg par mois durant le premier trimestre, 1,5kg durant le deuxième et 1,300kg par semaine durant les derniers mois.

Evidemment la prise de poids diffère d’une femme à une autre. Mais le jour de l’accouchement, tout peut basculer car après la délivrance du bébé, la perte du liquide amniotique et l’enlèvement du placenta, la femme peut perdre instantanément jusqu’à 6kg. Le poids du bébé représente environ 3kg, le placenta 600 à 800g et le liquide amniotique à peu près 800 à 1kg. Une femme perd également beaucoup d’eau après l’accouchement.

Après le retour à la maison, ou une semaine après le jour J, surtout pour les femmes qui allaitent, la balance peut afficher jusqu’à 10kg de moins. Mais il ne faut pas oublier une chose : chaque femme est différente. Les hormones, la génétique, le mode de vie, l’état physique en général … constituent tous autant de facteurs qui suscitent ou non la récupération du poids d’avant la grossesse.

Les semaines après l’accouchement : on élimine encore


Tout comme au début de la grossesse, tout le système hormonal se modifie après l’accouchement et plus particulièrement si une femme allaite. La production de lait brûle beaucoup de calorie et limite la production de graisse. En allaitant, les femmes envoient les calories et les nutriments vers le bébé et en absorbe donc qu’une faible quantité pour elle-même. L’utérus, fortement agrandi par la présence du fœtus, va se rétracter progressivement jusqu’à retrouver la taille d’une orange durant les premières semaines suivant l’accouchement. Les rétentions d’eau seront éliminées, ce qui va affiner le corps particulièrement au niveau des jambes et des pieds. A ce state, le dégonflement du ventre n’est pas encore très évident.

L’allaitement aide à maigrir mais à certaines conditions

Il est clair qu’une femme qui allaite brûle davantage de calories. Elle restitue sa masse graisseuse dans le lait maternel qui est très riche en lipides afin de perdre du poids naturellement. Mais cela n’est valide que si elle allaite très fréquemment et à longue durée. L’alimentation mixte des nouveau-nés peut alors limiter la perte de poids et freiner à la production de lait par rapport à l’allaitement à la demande soit environ plus de 8 fois en 24h. Des études ont montré qu’une jeune maman qui allaite à la demande pouvait perdre entre 1 et 2 kg par mois et retrouve plus rapidement son poids initial. Mais on ne peut pas pour autant dire que donner le sein fait maigrir. Il faut avoir une alimentation équilibrer et être raisonnable dans les quantités pour réellement voir ders résultats.

Régime après la grossesse : bonne ou mauvaise idée

Les spécialistes de la santé et de la nutrition déconseillent fortement les femmes de mener un régime drastique durant les premiers mois suivant l’accouchement, surtout si elles allaitent. En effet, après une grossesse, l’organisme est à plat et il faut reconstruire des réserves pour pouvoir alimenter le bébé et avoir de l’énergie.

Pour celles qui n’allaitent pas, elles ont quand même besoin d’autant d’avoir une bonne réserve de calorie pour se remettre. Un régime restrictif représente un risque pour le bébé qui n’aura pas tous les nutriments dont il a besoin mais aussi un risque qui peut fragiliser l’organisme. Les jeunes mamans qui ne complètent pas les apports nutritifs nécessaires peuvent tomber facilement malade ou se remet plus difficilement après un problème de santé.

Une alimentation équilibrée avec des légumes et des féculents à chaque repas, suffisamment de protéines et moins d’acide gras saturés (biscuits, barres chocolatées, fritures) et moins de sucre est recommandée. Pour retrouver un corps tonique après l’accouchement, il faut aussi un peu d’activité physique pour augmenter la masse musculaire. On commence pas ne pas rester allongée au lit des journées entières.