Grossesse : pourquoi on est si fatiguée ?

La fatigue durant la grossesse survient même si la femme n’a pas fait un effort particulier. Il n’est pas rare de voir une futur maman fatiguée même en s’étant allongée toute la journée. Mais si cet état est permanent ou persistant, cela peut être dû à un problème de santé alors il faut absolument consulter un médecin. Après avoir écarté les éventuelles raisons médicales, la fatigue durant la grossesse peut avoir différentes causes. Connaitre celles-ci permet d’améliorer le déroulement des mois qui restent avant l’arrivée du bébé.

Changements hormonales : cause de fatigue durant les premiers mois


En début de grossesse , la fatigue qui s’accompagne d’une envie de dormir à n’importe quelle heure de la journée concerne environ 7 femmes sur 10. Il s’agit donc d’un état très courant causé par le chamboulement des hormones qui préparent le corps de la femme à se transformer durant les 7 prochains mois. La progestérone, hormone féminin qui soutient la grossesse , produit un effet sédatif et rend le corps plus vulnérable et moins énergique que d’habitude.

Bien que certaines femmes restent dans cet état tout au long des 9 mois de grossesses, la plupart s’en sortent dès la fin du 1er trimestre.Par ailleurs, les petits maux de la grossesse comme les maux du dos, les nausées, les positions difficiles, les étourdissements… pompent également de l’énergie et occasionnent donc de la fatigue. La carence en fer et les insomnies à cause des malaises ne font qu’empirer les choses. Il existe tant de facteurs qui peuvent troubler le sommeil et fatiguer les futures mamans .

A part la prescription de fer par le médecin, les femmes enceintes sont encouragées à se reposer autant que possible et à trouver des moyens pour améliorer leur confort (utilisation de coussins, dormir sur le côté, mettre des vêtements confortables…). Elles doivent également renforcer leur apport en nutriments dans leur alimentation et éviter les efforts trop importants.

Vie professionnelle : une cause de fatigue en plus pour les femmes enceintes

Cela semble évident mais les femmes qui travaillent se fatiguent autant que les femmes au foyer durant la grossesse . Sauf que les femmes qui vont au travail ont moins de chance de récupérer rapidement à cause de certaines conditions de travail qui fatigue le corps et l’esprit. Des enquêtes ont révélé que les personnels de services, les vendeuses, les ouvrières ont plus de risque d’avoir une grossesse ou un accouchement compliqué. En plus de leur état qui fatigue, ses femmes subissent des pertes d’énergie supplémentaires .

De plus, le stress, les déplacements, et les courses après la montre n’arrangent pas les choses. Il importe donc important d’informer les employeurs le plus tôt en cas de grossesse et de trouver des solutions pou moins faire d’effort ou pour diminuer les temps de déplacements dès le début de la grossesse.

Les angoisses qui fatiguent durant le 3e trimestre

Au fur et à mesure que la grossesse avance, les femmes sont souvent prises d’angoisse mélangée avec la joie de bientôt voir leur bébé tant attendu. L’accouchement se passera-t-il bien ? Le bébé sera-t-il en bonne santé ? Sera-t-il beau ? Comment je me débrouillerai ? Comment se sera la fin du congé de maternité ? Elles ne peuvent s’empêcher de se poser 1000 questions surtout lors d’une première grossesse. Dans ce cas, il ne faut pas éviter à en parler au conjoint, aux entourages pour avoir un soutient moral et un peu d’assurance. Les personnels médicaux peuvent également vous éclairer sur le déroulement de l’accouchement.