Le massage oriental et ses bienfaits

Dans les instituts de bien-être, le massage oriental est un véritable de rituel sensoriel et parfumé. Cette pratique séduit de plus en plus et conquis tout l’occident par ses bienfaits réellement ressentis dès les premières séances. Retour sur les origines et l’évolution de cette forme de massage parmi les plus anciens qui existent.

D’où vient le massage oriental

L’histoire des hammams et des massages au Maghreb en Afrique du Nord remonterait de l’époque du prophète Mahomet au VIIe siècle. Les arabes l’ont découvert chez ses voisins grecs et romains adeptes du bain de vapeur et des massages qui les accompagnent. Le prophète lui-même aurait été convaincu par les vertus purifiantes sur le corps et sur l’esprit de ces pratiques à tel point qu’elles ont fini par être inscrites dans les pratiques religieuses. C’est pour cela que l’on trouve souvent des hammams en annexe dans les mosquées. Vers le XIe siècle, un éminent médecin et philosophe iranien, Avicenne, rédigea un récit relatant tous les bienfaits thérapeutiques des massages, et affirmaient que ces derniers permettaient de dissiper les substances néfastes dans les muscles.

Sujet a lire :

Comment se déroule le massage oriental ?

Le massage oriental se déroule plus souvent au bord de la mer, dans les centres de thalassothérapie qui utilisent les éléments maritimes (eau de mer, sable, boue, algues) pour purifier et détendre le corps. Il est traditionnellement précédé d’une séance de hammam de 20 minutes environ afin d’ouvrir les pores de l’épiderme et d’éliminer les toxines dans le corps. Les muscles se décontractent et l’esprit est totalement relaxé.

A lire en complément :

La séance peut aussi s’accompagner d’un gommage du corps dans les salons orientaux . L’on utilise le plus souvent de l’huile d’argan chauffée ou de l’huile à base de plantes sélectionnées pour faire le massage.

Le massage oriental se fait sur un corps nu, allant des pieds vers la tête, en suivant le tracé musculaire. Il alterne malaxages, pétrissages et lissages pour défaire les nœuds et les tensions musculaires.

Le masseur insiste sur les zones douloureuses, en particulier au niveau du dos. Sur le ventre, il dessine avec ses mains des cercles dans le sens des aiguilles d’une montre. Au niveau du plexus solaire il effectue des mouvements qui ouvrent par pressions la cage thoracique. La séance se termine en général par quelques minutes de relaxation agrémentées par le traditionnel thé à la menthe, rafraîchissant et digestif.

Quels sont les vertus du massage oriental ?

Les techniques utilisées pour le massage oriental favorisent l’élimination des toxines dans le corps et favorisent la décontraction et l’assouplissement des muscles. Cette pratique vise essentiellement à produire une réelle sensation de mieux-être. Le massage oriental se rapproche du massage californien de par la douceur de sa gestuelle. Durant le moment de relaxation après le massage, le thé à la menthe riche en antioxydant draine les toxines libérées durant le massage et stimule à la régénération de l’organisme.