avantages de la méditation

Quels sont les bienfaits de la méditation ?

Les études spirituelles aussi bien que scientifiques s’intéressent de plus en plus aux vertus de la méditation. Malgré cela, des questionnements et des confusions gravitent encore autour de cette technique très ancrée dans certaines religions, notamment l’hindouisme. Quels sont les différents types de méditation et quels sont les résultats attendus ? Le point.

Qu’est-ce que la méditation ?

pourquoi méditer
La méditation désigne une pratique mentale qui consiste à porter l’attention et la concentration vers un objet précis ou un niveau de la pensée, des émotions encore une partie du corps. Dans une dimension spirituelle, la méditation est un exercice qui mène vers la conscience de soi et l’éveil. En d’autres termes, la méditation se définit comme une pratique d’entraînement de l’esprit en vue de stimuler le bien-être mental.

La méditation se trouve au cœur de nombreuses pratiques spirituelles ou religieuses, à citer le bouddhisme, l’hindouisme, le jaïnisme, l’islam, le christianisme, le yoga… Elle est différente de l’hypnose. Elle cherche à produire une paix intérieur mais aussi de la vacuité de l’esprit et un état de conscience améliorée. Il s’agit aussi d’une technique de relaxation qui prépare le corps à affronter les aléas de la vie. Cette parenthèse de réflexion et de respiration est aujourd’hui sollicitée dans le domaine thérapeutique.

Quels sont les différents types de méditation ?

D’une manière générale, on peut classifier les techniques de méditation en 4 différents types :

La méditation de pleine conscience : c’est l’approche utilisée dans le domaine de la thérapie et aussi la plus courante. Le pratiquant sera dans un état d’éveil bien conscient de ce qui l’entoure tout en étant plongé dans une profonde méditation. Cette forme se rapproche de la méthode d’autohypnose.

La méditation transcendantale dérivée d’une pratique spirituelle indienne vise à développer la conscience. Elle ne nécessite aucun effort et se caractérise par l’absence totale de concentration et de contemplation. Elle se pratique à l’aide d’un mantra, un son abstrait que le pratiquant va imaginer dans sa tête pour éviter de réfléchir. La séance peut durer jusqu’à 20 minutes et se pratique 2 fois par jour dès le réveil et avant le coucher du soleil.

La méditation Vipassana : pratique traditionnelle bouddhiste, elle est basée sur l’observation continue de la respiration et des sensations corporelles, dans un contexte très structuré. Pour s’y initier, il faut d’abord s’inscrire à une retraite de 5 à 10 jours.

La méditation Zazen, résulte de la fusion du bouddhisme et du taoïsme, elle se pratique dans un contexte ritualisée et implique une discipline assez stricte. Elle s’adresse surtout aux grands chevronnés de la méditation qui ont besoin d’aller encore plus profondément.

Quels sont les bienfaits de la méditation ?

En fonction de la méthode menée et des contextes de la pratique, la méditation recèle un grand nombre de vertus. En voici les principaux:

– Stimulation de la créativité : la méditation de pleine conscience avec une attention particulière peut contribuer à améliorer la créativité. Méditer avant de prendre une importante décision ou avant de se mettre à l’art mène à l’épanouissement du talent.  La méditation augmenter les pensées divergentes, ce qui aide à trouver des solutions à un problème donné.

– Diminution du niveau d’anxiété pour les personnes qui méditent fréquemment. Les connexions de certaines voies nerveuses se desserrent durant la méditation. On réagit donc avec moins d’intensité face au stress et à la peur et on est en mesure d’agir plus sereinement même dans les situations délicates.

– Amélioration de la mémoire et de la concentration car la méditation filtre les distractions, ce qui permet d’augmenter la productivité.

Quand une personne est très concentrée, ses ondes cérébrales de fréquence gamma se synchronisent et s’amplifient naturellement.

– Réduction des symptômes du trouble obsessionnel compulsif.

– Renforcement du système immunitaire.

– Une meilleure aisance relationnelle grâce à un tempérament plus calme et moins impulsif. Des plus la méditation améliore l’humeur et le sens de l’empathie et la connexion avec les autres en sera plus harmonieuse.

– Un meilleur sommeil.

Cette pratique est ainsi très bénéfique pour le corps. Elle est intégrée aujourd’hui dans le programme de certaines écoles. Suivez cette actualité en passant par ce lien.